11/22/2005

1er jour de grève à la SNCF...

1er jour de grève à la SNCF... et la direction négocie déjà... La crainte des employés face à une possible privatisation est tout à fait justifiée... L'exemple récent d'EDF est un aperçu de ce qui, à terme, pourrait se poursuivre. Les employés, fortement hostiles à ce projet, ne comptent pas relâcher leur attention, et c'est tant mieux. "L'importance du rapport de forces engagé à obligé la direction à recevoir les organisations syndicales", a estimé FO-cheminots.
L'entreprise a annoncé le doublement de la prime, dite "gratification d'exploitation", accordée aux employés "en raison des performances positives constatées depuis le début de 2005".
Et l'UMP qui condamne une grève qu'elle juge "inutile"... Sarkozy compte-t-il nettoyer les gares au kärcher, une fois encore?